Ricardo MONTSERRAT

écrivain 

 

Né en 1954 de l’exil en Bretagne d’antifascistes catalans, Ricardo Montserrat trouve très tôt dans le théâtre un espace où concilier engagement et liberté.

Au Chili, dans les années Pinochet, il s’engage contre la cultura de la muerte, crée, met en scène, écrit, édite ou produit une quarantaine d’œuvres qui sont autant de pieds-de-nez au régime.

De retour en France, il poursuit l’écriture de son œuvre personnelle – roman, théâtre, cinéma – et se met au service des exclus de la dictature économique.

Il met en chantier des ateliers de création d’où sortent, entre autres : avec des chômeurs de Lorient, la Série noire Zone Mortuaire ; avec des rmistes en milieu rural, à Châteauneuf-du-Faou, Pomme d’Amour, feuilleton Ouest-France ; avec des salariés privés d’emploi de Roubaix, un thriller, Ne crie pas (Gallimard), et Sauve-moi, film de Christian Vincent (Agatfilms). Avec des employées jetées par Auchan-Le Havre et la Scène nationale de Fécamp, La Femme Jetable. En Corse, avec Robin Renucci et l’ARIA, des œuvres bilingues pour le théâtre et le cinéma, Awa hé mortu, Sempre Vivu (Agorafilms). A La Source, dans l’Eure, avec les peintres Gérard Garouste et Olivier Masmonteil, des jeunes Ddass et leurs parents : Enfances et fantômes (Syros). En Belgique, avec des demandeurs d’asile et l’Asbl Miroir vagabond, No woman’s land, Nora, romans-films des exils.

Depuis 2006, il travaille sur la mémoire vivante – l’utopie du bonheur : L’Amour fou, Entre la mort, les luttes populaires : 36 pas mort, Trous de mémoire ; l’exil : Siempre ; Tu n’as rien oublié ; l’engagement : Où sont les hommes ? Porque te vas, Une guerre sans fin ; l’extrême-violence : Naz, Plus Belle la mort et Mon père, ma guerre pour Tro-héol.

Vit, entre deux voyages, à Saint-Malo, auprès de son épouse et de leurs cinq enfants.

 

 

Thomas GIRARDIN

compositeur

 

Né en 1972, Thomas Girardin étudie depuis 1988 la guitare, quelques temps le saxophone, puis la viole de gambe. Il obtient le Diplôme d’Etat de guitare en 2008. Il suit également plusieurs classes de composition musicale et d’improvisation. Il enseigne la guitare et la formation musicale dans plusieurs écoles de musique.

Depuis 1992, il signe pour plusieurs ensembles musicaux jazz, classique ou électro-accoustiques des compositions originales et poursuit sa formation.

 

1999-2002 ACOUPHÈNE, ensemble réunit sur des compositions originales, pour

hautbois, guitare, contrebasse et percussions. Nombreux concerts, en

Normandie, Paris, tournée en Belgique- sortie du CD « entendre »

2003-2004 Concerts de «la PHILHARMONIE DU BON VIDE » ensemble de 15 musiciens.

Direction Ivan Gruselle( festival densité 03, Nancy jazz Pulsation 02, TGP

de Frouard 04, festival Musique Action 02)

2003-2004 Réalisation d’une musique pour un court-métrage de Jihong-Joo, pour

clarinette et marimba festival de Clermont-Ferrand. (France 3, Festival de Grenoble)

2004 création par le TRIO SEBES d’une pièce pour piano, violon et clarinette. (Rouen juin 2004)

2005 collaboration avec le compositeur Jean-Philippe Calvin pour la pièce « Supernova » guitare électrique et

musique électroacoustique

2006-2009 commande d'un pièce pour le quatuor kadenza (la Rochelle) création 2010

Commande de l’ensemble Kiosk (Paris) (création 2010? cité universitaire Paris)

Stage avec le compositeur Bernard Cavanna :entreprendre, poursuivre un processus de composition

Commande d’une pièce pour le guitariste Jean-Pierre Cuisinier (création oct 2006)

 


Alexandra-Shiva MELIS

plasticienne

 

Diplomée en 1999 de l' Ecole Superieure Nationale des Arts de la Marionnette , elle est artiste associée au Théâtre des Alberts depuis 2000. Depuis elle participe à toutes les créations de la compagnie :

 

- en 2000 : "Nostradamus", jeu et manipulation d'ombres

- en 2001 : " Contes à ouïr et à zieuter ", écriture, conception manipulation et jeu

- en 2003 : "Le fils de Jules", co-écriture et co-mise en scène, création des marionnettes

- en 2004 : "Chez Albert", pilote audio visuel, création des marionnettes et jeu

- en 2005 : "L'Ogre Maigre et l'Enfant fou" : dramaturgie visuelle

- en 2006 : " ACCIDENTS ", co-écriture, conception et fabrication des marionnettes

- en 2009 : " Sakura ", conception et fabrication de marionnettes

 

 

Elle collabore régulièrement avec d'autres compagnies :

- Pour le studio Théâtre de Stains : conception et création des marionnettes du "Jeune prince et la vérité"

- Pour les compagnies Les Kidams et L'instant présent : jeu et manipulation dans " Ailleurs toutes! "

 

Pour la compagnie Tro-Héol, en 2007, elle a assuré la conception et création des marionnettes du "Meunier hurlant" et créera de « Mon père, ma guerre » en 2010.

 

Juan PEREZ ESCALA

comédien, plasticien

Colombien, il vit depuis plusieurs années au coeur de la Bretagne dans les Monts d'Arrée où il a créé sa compagnie Singe Diesel

 
 
Fernanda CABRAL
comédienne, chanteuse

 

Brésilienne, elle vit depuis 1998 à Madrid.

Danseuse, chanteuse, musicienne, et comédienne, c'est une artiste complète.

Dès 1996, elle étudie le flamenco avec les danseurs Antonio Reyes et Esther Ponce, puis au Centre Flamenco "Amor de dios" avec Belen Fernandez, Ciro et La Tina. Elle enseigne également la danse flamenca à l'Académia workout de Brasilia et devient directrice de la compagnie brésilienne "Flamenqueando".

Danseuse et chanteuse dans "el duende flamenco" on a pu la voir sur scène, accompagnée du guitariste Alexandre Mello.

 

Actuellement, elle est comédienne, en tournée avec "Pupila de agua" de Carlos Laredo, Compagnie La Casa Incierta ; et accompagne Carlos Nunez …

 

Elle développe également sa carrière de chanteuse au sein du Fernanda Cabral Electroband.

 

Pour TRO-HEOL elle a animé deux stages de formation professionnelle : «Rythmes Flamencos au service de la création dramatique» et «Rythmes Flamencos au service d’un texte» en 2007 et 2009.

Elle interviendra à plusieurs reprises auprès de l’équipe de création de « Mon père, ma guerre » pour accompagner TRO-HEOL dans ses recherches rythmiques pour ce spectacle.

 

 


Leonor CANALES

comédienne

 

Née à Palma de Mayorca en 1972.

Formation : Conservatoire Supérieur d’Art Dramatique de Cordoue (Espagne), Ecole de Cirque Fratellini. Stages autour de la commedia dell’arte et du théâtre avec Luis Jaime Cortez et Philippe Genty. Ecole Internationale de Théâtre Jacques Lecoq. Puis nombreux stages de danse Buto, acrobatie, écriture dramatique, clown …

Entre 2002 et 2008, elle intervient en tant que clown au service pédiatrique de l’Hôpital de Cornouaille grâce au soutien de Très-Tôt-Théâtre dans le cadre du dispositif « Culture à L’Hôpital »

Leonor est particulièrement attachée à la relation qui la lie à un groupe de femmes issues du CIDF de Brest qu’elle dirige dans un atelier de théâtre depuis novembre 2005.

Après une tournée de deux ans avec la compagnie A&O, duo de clowns avec Joël Colas, Leonor crée son premier spectacle solo Cosa Sola, un conte cruel et tendre pour tout public.

Leonor est également l’interprète d’un solo de clown à partir d’un texte original de Daniel Lemahieu, Poème-Clown «l’Origine du Monde », une coproduction 2002 du Théâtre des Deux Rives de Rouen et du Cirque-Théâtre d’Elboeuf.

 

En 2006, Leonor écrit et joue le spectacle Amour à Mère, Coproduction Le Fourneau de Brest crée à la Maison du Théâtre de Brest avec la collaboration de Daniel Lemahieu et de Christian Coumin. Premier Prix du Public à la Fira de Tarrega en 2007 (Espagne).

Elle collabore avec Bernard Lotti, Danielle Le Pierrès et Christophe Lelarge du P’tit Cirk, s’intéresse au spectacle de rue avec la Cie Schpouki Roll.

En 2010, nouvelle création « Je rentre à Maison », Coproduction du Théâtre du Pays de Morlaix et du Centre Culturel Athéna d’Auray.

 

 

Sarah FLOCH

comédienne, chanteuse

 

Née en 1981 à Morlaix, Sarah Floch a poursuivi jusqu’en 2006 l’apprentissage de la langue espagnole tout en bifurquant vers l’expression artistique au fil de différentes expériences.

 

De 2000 à 2006 elle se forme auprès de plusieurs compagnies de la région brestoise au chant, au théâtre et à la danse flamenco compagnies Dérézo, Léontine, Théâtre du grain, Théâtre du Miroir.

Pendant ses deux années à Càdiz, elle prépare sa licence d 'Espagnol à la faculté de lettres et se forme à la danse Flamenco avec Olivia Cordero.

De retour sur Brest en 2004, elle crée le groupe "les Fripettes de Brestville "avec Loeiza Beauvir et Nadège Renard, un spectacle musicale et déjanté.

 

Depuis Octobre 2006, Sarah est chanteuse du trio acoustique Mi Alma, qui met en musique des poèmes de Pablo Neruda.

En 2007, elle est comédienne dans la pièce " Politique Qualité" au Théâtre du grain. En novembre 2008, elle est comédienne dans "Poupée ultra moderne" à la compagnie Léontine pour les ateliers contemporains du Quartz .

En juin 2009 elle participe à "24 heures "avec la compagnie Dérézo.

Elle travaille le chant avec Zalie Bellacicco et Michèle Porcher.

 

 

Vincent GUERIN

musicien

Membre du Roland conq trio et d'Ars'ys, le contrebassiste Vincent Guerin pratique depuis longtemps et sans retenue le croisement des styles.

Une insatiable curiosité qui l'a conduit tout naturellement à faire chemin commun avec Kan digor, Abed Azrié, Serge Lazarevich, Sons of the Desert, Roland Conq,, en passant par Dominique A... il travaille actuellement sur un projet d'enregistrement avec la chanteuse Galloise Lleuwen Steffan.

Ce musicien expérimenté et créatif développe parallèlement un projet solo explorant tous les possibles de son instrument, en publiant des albums sous le nom de Schizoïd Bass [Dog eared records]. http://www.myspace.com/schizoidbass