Livre d'or

Écrire commentaire

Commentaires : 17
  • #1

    tro-heol (dimanche, 21 mars 2010 08:24)

    sympa ce blog !merci et à bientôt
    gigi

  • #2

    Carole Derrien (jeudi, 10 juin 2010 11:14)

    Et ben! vous en faites une belle équipe!! j'ai lu ce matin un texte sur le travail dans le livre "le prophète" de Khalil Gibran... je l'ai publié sur mon blog. Et bien, je crois qu'il est là aussi votre secret de réussites à tous et toutes! bravo pour se que vous faites, bravo pour ce que vous créer, bravo et surtout un grand Merci pour tous ces moments... un abraso muy fuerte ¡ Qué el viento vos lleve en sus proyectos más locos! et comme disait l'autre... There are no boundaries. Just the limits of our imaginations...

  • #3

    une enseignantes de TARBES (lundi, 06 décembre 2010)

    Tarbes, hier après-midi avec mes élèves… Quelle force ! Une mise en scène et un jeu d'acteur incroyable ! J'ai eu peur, j'ai souri, j'ai chanté, j'ai pleuré, j'ai été emportée, embarquée, et chahutée aussi… Une grande émotion, un spectacle qui m'habitera longtemps. Les élèves aussi ont été touchés, j'attends de les revoir en classe lundi avec impatience… Ils étaient un peu préparés, nous étions partis de l'étude de photos : celles des victimes républicaines, des photos brandies par les familles à l'occasion des manifestations d'avril 2010 en faveur de Garzon. Puis, nous avions terminé avec les photos de la Retirada… Je voulais ainsi faire écho à la photo de ce grand-père qui a inspiré la pièce.
    Alors ces quelques mots pour vous remercier pour cette pièce magnifique qui dit si bien que notre âme portent celles de ceux qui nous sont chers. Aujourd'hui, la mienne porte un peu aussi “Mon père, ma guerre” et j'en suis encore émue.
    Bonne continuation à tous, Bravo ! Sincèrement,

  • #4

    Audrey (jeudi, 20 janvier 2011 21:39)

    J'ai découvert le sepectacle "la mano" c'était tout simplement énorme. Roberto est vraiment un personnage émouvant, drôle, attachant. Et cette chanson que l'on fredonne encore en sortant. Ce fut un vrai moment d'évasion, merci. J'ai juste hâte de voir un autre de vos spectacles. Bravo!!!

  • #5

    Marc (dimanche, 23 janvier 2011 18:21)

    Je suis agent de sécurité et j'ai eu la chance de voir avec autant de plaisir 5 fois le spectacle " Le meunier hurlant ".
    Un spectacle magnifique et des comédiens incroyable et très sympa. J'ai lu le livre, ce qui m'a permis de me replonger dans mes souvenirs.
    Merci pour ces moment d’évasions.
    Bonne continuation à tous et au plaisir de ce revoir.
    Marc

  • #6

    Lionel D. (mercredi, 26 janvier 2011 00:36)

    Merci mille fois pour votre intervention dans notre stage d'enseignant ce lundi à Douai (ça a plus que jamais relancé mon goût pour le théâtre et pour la marionnette !), et encore bravo pour ce drôlatique puis envoûtant spectacle que fut La Mano... en espérant vous revoir vite dans le Nord, ou chez vous si une opportunité se présente, je vous souhaite bonne continuation et longue vie ! L.

  • #7

    Valérie (mardi, 08 février 2011 15:41)

    Message transmis le 25/01/11
    En stage à l'hippodrome de Douai ce jour, j'ai eu la chance et le bonheur d'assister à une représentation de La Mano...J'en garderai un souvenir incroyable ! :) Merci à tous ! Merci également de nous avoir fait découvrir et partager votre passion avec tant de gentillesse, de patience et de bienveillance. J'aimerais bien venir vous voir à l'atelier.

    A une prochaine rencontre

    Valérie

  • #8

    Séverine (mardi, 08 février 2011 15:52)

    message transmis le 25/01/11

    Quelle jolie soirée que vous nous avez offerte à Aubergenville samedi, merci encore de toute cette poésie !! continuez à nous envoyer vos
    news je ferai passer aux amis. impatiente de voir les autres spectacles...
    Séverine

  • #9

    Jean-François (mardi, 08 février 2011 16:08)

    (message transmis le 10/01/11)

    Bonjour,

    Juste un petit mail pour vous remercier pour ce magnifique spectacle que vous m'avez offert jeudi dernier au TNB : le meunier hurlant.

    Merci pour cette mise en scène, ce jeu de marionnettes, ces jeux avec les caméras, les écrans !

    J'ai passé une excellente soirée, et même si j'ai eu l'occasion de vous le dire de vive voix, étant passé sur votre invitation, voir les marionnettes, les plateaux décors, les acteurs, je ne peux m'empêcher de vous remercier encore pour ce spectacle vivant comme je l'aime !!!

    Bravo et merci encore pour cette conception, et pour m'avoir fait découvrir un auteur à lire aussi.

    Continuez à nous enchanter ainsi !

    Bien cordialement,

    Jean-François

  • #10

    une enseignante de Tarbes (mardi, 08 février 2011 16:25)

    suite de l'échange avec une enseignante de Tarbes qui nous transmet les réactions de ses élèves
    (message transmis le 29/11/10)

    Bonjour,

    Mes élèves. Voici leurs réactions « à chaud » et avant que je n’oublie… Ils sont en 1ère bilingue (très bon niveau) et je les ai revus ce matin en cours d'espagnol. La pièce leur a beaucoup plu. Ils l'ont trouvée très riche de symboles (une élève a pensé même un peu trop, elle est restée très concentrée toute la pièce pour bien comprendre). Certains ont regretté que la pièce ne soit pas en espagnol, puis, conscients de la richesse du texte, ils ont compris l’intérêt du français.
    Nous avons rappelé l’origine de la pièce, la photo du grand-père, car certains élèves ne se souvenaient pas bien.
    La mise en scène les a impressionnés. Ils ont trouvé très bien que si peu d’acteurs jouent autant de personnages et qu’ils soient à la fois acteurs et marionnettistes, parfois en même temps dans une même scène. Et puis ils parlent très bien espagnol !
    Ils ont beaucoup aimé les marionnettes, la Niña est « trop mignonne », ils trouvent la naissance très belle dans le ventre éclairé. Ils ont très bien compris le contexte et l’horreur phalangiste.
    Nous avons dû élucider le pourquoi des yeux et des oreilles sur scène, le vomi et les excréments de la bête (el asco), la femme dans la toile d’araignée mangée par le phalangiste (le viol), et qui étaient « les rouges ».
    Nous avons écouté les chansons enfantines (El patio de mi casa, Vamos a contar mentiras), ils ont compris le point de vue de l’enfant. Ils m’ont demandé quel était le poème en espagnol (je ne sais pas… je n’ai pas encore lu tout le dossier pédagogique que j’ai reçu juste avant la représentation).
    Les deux femmes siamoises ont fait un peu peur, ils les ont trouvées vulgaires, cruelles et laides. Le phalangiste aussi les a dérangés par son obscénité et sa méchanceté.
    Ils ont beaucoup apprécié la présence des musiciens, « mieux que des CD », c’est plus authentique et fort. Le chant et la danse aussi leur a plu (la dame chante « super bien »). Les dessins projetés « sont bien faits » (!), une élève n’a pas aimé les crochets métalliques. Ils n’ont pas bien saisi le pourquoi des bureaux sur les côtés.
    Ils ont été très sensibles à l’image de l’âme et au fait que le message va bien au-delà de la guerre d’Espagne. Certains, je pense, ont reçu cette pièce comme un écho à leur propre histoire ou à leur ressenti personnel, ils ont été vraiment touchés.
    Voilà, en désordre et rapidement !

    Demain j’aurai des réactions par écrit et nous conclurons avec des extraits de poèmes de Lorca, Machado et Hernández.

    Bonne continuation et merci encore !

  • #11

    Tidiane (mercredi, 16 février 2011 10:30)

    Tidiane, sculpteur de mots, a écrit ce texte sur "La Mano" lors de son passage le 15 janvier à Aubergenville.

    Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs
    Il y a de ces instants tendus où l'on s'aperçoit qu'une main qui s'est tendue,
    Même si elle est attendue, n'est bien entendu pas toujours bonne à prendre !
    Et si en plus on la prend à bras-le-corps, on apprend alors à ses dépens
    Que dès qu'elle pend là, c'est là qu'on en dépend ;
    Prenez par exemple ce gars sympathique et sans tics. Sa tactique ?
    C'est de vouloir à tout prix faire son effet bœuf et même, souvent,
    D'étaler un tas de trucs bien cochons – de toutes les tailles et en détails !
    Par exemple, histoire que se décident les indécis qui se tâtent et lésinent,
    Celles et ceux qui rêvent de croque en viande mais se contentent de faire du lèche-vitrine,
    Et bien, devant ceux-là, il n'hésite jamais à sortir ses cuisses ou à présenter ses épaules,
    Et il va même jusqu'à montrer sa belle poitrine !
    Bref ! Vous l'aurez compris : ce type est un garçon complètement boucher !
    Et bien un jour, à force de trop jouer du couteau, il est devenu charcuté ;
    Hélas !, ce pauvre homme s'est bel et bien vu tomber à bras raccourci ;
    Or donc, que croyez-vous qu'il arriva ? Tout simplement ceci :
    Comme il avait perdu la main, il a voulu se la refaire. Et pas le lendemain, hein !
    Non ! Lui, il voulait s'y remettre à deux mains, alors il l'a fait le jour même !
    Du coup, quelqu'un est arrivé qui à l'invalide a bien voulu donner la main !
    C'est ainsi que le bonhomme a encore pu avoir plus d'atours dans sa manche,
    Oui !, c'est ainsi qu'il a de nouveau pu jouer à brandir, l'manchot !
    Mais, et c'est maintenant que vous l'allez voir,
    Pour avoir voulu de toutes ses forces tenir sa main à bout de bras,
    L'homme s'en est mordu les doigts !
    Surtout quand après avoir été au panier, elle est devenue main baladeuse !
    Dès lors, cette main courante l'ayant transformé en pitoyable homme de main,
    Il ne sut plus à quel saint se vouer !
    Alors quand en plus, elle s'est amusée à lui faire la politique de la main tordue
    Et à lui gâcher la vie, il n'eut plus qu'une seule envie : mettre sa main au feu !
    Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,
    Cet homme, qu'on a fait passer de sa main à la main,
    Cet homme, à qui on a joué un bien mauvais tour de main,
    Cet homme, qui sur un coup de tête s'est vu forcer la main,
    Et bien, cet homme, va venir devant vous dévoiler ici, et ce soir,
    Qu'ils sont décidément vraiment très vilains, ces jeux de main !
    Alors, n'hésitez pas à l'applaudir... aujourd'hui et des deux mains !
    Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs :
    La Mano !

  • #12

    hélène gompertz (vendredi, 25 février 2011 23:23)

    Je viens de découvrir Artik avec ma fille je suis de nouveau entrée dans votre monde.
    en effet je vous ai découvert au début de cet hiver , j'accompagnai des jeunes spectateurs pour "mon père ma guerre "et je fus happée , envahie d'une émotion réelle .C'est depuis ce moment que j'ai pensé voir d'autres spectacle de votre compagnie .Et en effet je retrouve ce "touchant " du récit dans Artik .merci pour ces moments privilégiés et bravo à toute vos mains , vos pensées , vos idées, et cette mise en oeuvre incroyable!!! Bon vent ...Hélène G.

  • #13

    Sabrina (samedi, 21 mai 2011 10:35)

    J'adore votre compagnie je vous est vu avec mon collège le 10 février 2011. Le spectacle été Le meunier hurlant j'ai adorée.J'ai surtout adoré le comédien qui joué le meunier mais je ne sait plus comment il s'appelle.

  • #14

    Laurent (mercredi, 20 mars 2013 08:33)

    de retour du festival Méliscènes d'Auray le 19 mars 2012....merci pour cette découverte incroyable, un univers formidable , des mains magiques , des talents sans commune mesure... une marionnette très attachante , bref un pur moment de bonheur...
    merci merci merci....
    Laurent (Fabrika Pulsion)

  • #15

    Pascal (mercredi, 17 juillet 2013 06:49)

    j'ai vu avec émerveillement le meunier hurlant début juillet au festival de l'arpenteur.
    J'ai lu avec délice le livre que je viens de finir.
    Merci de ces moments d'émotions simples et entiers.

    a la prochaine.

  • #16

    Nguyen (samedi, 13 décembre 2014 02:30)

    Je viens de voir la pièce "Je n'ai pas peur" et c'était l'une de mes premières pièces de théâtre-marionnette. Et bien, jusqu’ici je n'avais jamais été autant emmené, bouleversé tant par la mise en scène, la narration, votre jeu ou le jeu de marionnettes, je ne sais même plus vraiment si on distingue justement ce dernier aux acteurs. Vous avez tellement fait un travail remarquable que je n'arrive pas vraiment à trouver mots et je suis sincère. Les applaudissements étaient bien présent mais j'aurai voulu me lever et venir vous voir pour vous remercier. Merci pour ce partage, merci pour cette histoire, merci de m'avoir fait découvrir cet auteur. Encore une fois un grand bravo pour votre création.

  • #17

    dossou (samedi, 22 juillet 2017 04:38)

    Grand spécialiste du retour affectif rapide de l'être aimé

    Mes services
    Grand maître des sorciers vaudou voyant medium et guérisseur africain est spécialiste des problème affectif 36 ans d'expérience aux dons de père en fils depuis plusieurs génération .
    Le grand maître des sorciers vaudou intervient dans les domaines suivants :
    Retour d'affection
    crise conjugal
    problème familiale
    desenvoutement
    protection contre tout mauvais sort ou dangers
    union rapide
    attirance des femme ou des hommes
    attirance de clientèle pour les vendeurs et les entreprises
    Devenir riche en quelque jour
    fidélité absolue entre époux
    impuissance sexuelle
    chance aux jeux
    problème de voisinage
    amour perdu
    angoisse
    abandon de tabac et d'alcool
    . Rituels pour tomber enceinte rapidement

    CONTACT MAITRE DOSSOU
    E-mail personnel : dahvaudounon@live.fr
    Tel / whatsapp : +229 68 60 11 72
    Site web: http://www.medium-voyant-retour-affectif.com/
    page facebook: https://web.facebook.com/Mediumspecialisteduretouraffectifrapide/