8 sept : Mon père ma guerre NOUVELLE VERSION

La métamorphose est radicale. Tout en gardant l'esprit, la force et le sens de Mon père, ma guerre, les changements opérés au niveau de la structure dramaturgique et scénographique renforcent l'émotion et le propos. Le récit est limpide et progresse jusqu'à son dénouement heureux ...

A suivre à Charleville !

Écrire commentaire

Commentaires : 0